Activités

Logo de l'association.


ACTIVITÉS

Retour au Sommaire



Nous organisons 2 à 3 sorties annuelles.

Une marche est effectuée tous les premiers mardi après-midi de chaque mois, sauf vacances scolaires.

Au-delà de ces activités, notre action apporte à chaque aveugle une présence et un soutien moral, très souvent source d’estime réciproque.




COMPTE -RENDU DE NOS SORTIES


Vous pourrez retrouver les sorties de plus d'un an en page Archives.



Sortie en Ardèche le 9 octobre 2021



Le 9 octobre dernier, après 2 ans sans sortie, c’est avec joie que nous nous sommes retrouvés une quarantaine pour une sortie ardéchoise avec un temps clément.
Après avoir montré patte blanche, pass sanitaire, nous sommes partis de Lyon en direction d’Annonay pour la visite du Musée des Papeteries «Canson et Montgolfier», dans la maison natale des frères Montgolfier.
Il fait revivre la papeterie du 17è à nos jours.



photo

nous attendons dans la cour du musée son ouverture

Nous commençons par visionner un film d’une dizaine de minutes sur la fabrication du papier et le guide, un descendant de la famille, nous a expliqué l’historique de cette fabrication à partir de chiffons qui étaient broyés dans l’eau par de lourds maillets de bois munis de clous retombant dans le creux des cuves dans un vacarme assourdissant. Ils étaient actionnés par la force motrice de l’eau provenant de la roue du moulin installé au bord de la rivière, la Deûme, prenant sa source dans le Pilat et ayant une eau sans calcaire. On obtenait une pâte à papier, qu’il fallait filtrer dans des passoires, ensuite étendre les feuilles pour le séchage, puis procéder au collage (imperméabilisation).
Les Hollandais ont mis au point une machine qui donnait un papier plus blanc : la pile ou cylindre hollandais. Pierre Montgolfier et ses fils mettent au point la technique et construisent le premier cylindre hollandais à Vidalon. C’est le début de la mécanisation dans la papeterie. Puis, Barthélémy de Canson met au point un papier transparent, le célèbre papier calque. C’est une révolution pour les dessinateurs. Nous connaissons tous les fameuses pochettes Canson pour les dessins. En 1822, Mr Canson fait fonctionner la première machine à papier en continu. C’est une formidable évolution dans l’art de fabriquer le papier, on ne fabrique plus les feuilles à la main, mais en rouleaux.

Suite à la pénurie de chiffons, les fabricants ont cherché des alternatives en utilisant la cellulose issue des fibres de bois. De nos jours la cellulose provient des pays nordiques où les bois poussent plus lentement et sont de meilleure qualité que ceux du sud de l’Europe.
Après toutes ces explications, nous allons visiter un atelier voûté de 500 m2 où nous voyons fonctionner les machines d’époque et nous pouvons les toucher.



photo

Des grosses machines dans le musée


Nous sommes impressionnés par celle qui broyait les chiffons dans un bruit assourdissant. Nous avons une démonstration de création à la main d’une feuille de papier à l’ancienne.



Ce musée est le seul au monde à présenter une machine à papier en taille réelle en mouvement (10 m de long). Elle a fonctionné jusqu’en 1972.



photo

le guide fait une démonstration de fabrication d'une feuille de papier


Une originalité, une petite chapelle se trouve au sein de cette entreprise.

Quelle est l’origine de la montgolfière ?
La fameuse "montgolfière" est en effet une invention des frères Michel Joseph et Etienne Montgolfier, personnages phares de cette famille, qui réalisèrent le premier vol en 1782. Leur ballon était réalisé en papier doublé de toile, dans lequel on insufflait de l’air chaud pour permettre son élévation. Les frères Montgolfier avaient tout simplement eu l’idée d’utiliser le matériau dont ils connaissaient parfaitement les qualités.



photo

plaque commémorative du 1er aérostat à l'entrée du musée

photo

photo de la 1ère montgolfière en 1782


Le jour de notre visite, nous avons eu la chance de voir une belle montgolfière voler tout près du musée. Nous leur devons aussi d’autres inventions, comme la pompe hydraulique ou la lampe à huile à double courant d’air permettant d’avoir une flamme régulière.
Pourquoi les noms de Canson et Montgolfier ?
Une fille d’Etienne a épousé Barthélémy Barou de la Lombardière de Canson. Celui-ci a pris la succession, donnant ainsi à la lignée papetière le nom sous lequel elle passera à la postérité. Pierre Montgolfier, père de Michel Joseph et Etienne, fut anobli en 1783 : Louis XVI voulait ainsi remercier la famille Montgolfier pour les innovations et inventions qu’elle avait apportées à la France.
Après cette visite très intéressante, il était l’heure de déjeuner et nous sommes partis à Tournon/Rhône dans un très bon restaurant .



photo

nous sommes confortablement installés au restaurant

Ensuite, le car nous a conduit à la gare de Tournon St Jean pour embarquer sur un train touristique.



photo

participants dans un wagon du petit train


Il serpente à 25 km/h dans les étroites gorges du Doux, un affluent du Rhône. L’échappement de la vapeur noire et épaisse et les sifflets de la locomotive rythment le voyage dans des paysages des plus sauvages, sur un parcours de 8 kms entre Tournon et Colombier Le Vieux.



photo

vallée très étroite du Doux avec la rivière et un pont


Là, nous avons pu assister au retournement de la locomotive de 44 tonnes sur la plaque tournante toujours manœuvrée à la force des bras .

photo

la locomotive sur la plaque de retournement


Notre petit train a ainsi pu faire le trajet retour en sens inverse pour revenir à Tournon. A notre arrivée, nous avons pu visiter la boutique, faire des achats en souvenir de cette belle excursion ou nous installer au soleil à une petite buvette.
Nous avons repris la route pour rentrer à Lyon, tous très heureux d’avoir pu nous rencontrer. Un grand merci aux membres du bureau de Lyon pour l’organisation de cette agréable journée. Vivement la prochaine, en principe au printemps 2022.



Marc HAUSHALTER Auxiliaire



====================================






Contact


POUR TOUTES VOS DEMANDES, REMARQUES OU SUGGESTIONS, ENVOYEZ UN E-MAIL A :


auxiliaires.lyon@wanadoo.fr_


Renseignements complémentaires au : 04-78-52-89-38.


Retour au Sommaire